PlanetSolar en milieu pirate par Christophe Keckeis

  • Date: 3 mai 2016 de 19h30 à 20h30
  • Emplacement: BC 420, EPFL
  • Organisateur: Of@campusLausanne
  • Limitation: Activité publique

“Il y a deux choses qu’on ne peut jamais abandonner: les amis et le drapeau suisse”. C’est par ces mots que Christophe Keckeis a débuté son intervention qui a conté son aventure palpitante au service de PlanetSolar qui était bloqué dans le port de Singapour et ne pouvait continuer son tour du monde sans superviseur pour la sécurité. Il a donc répondu présent pour endosser le rôle de CSO pour la dangereuse traversée du golfe d’Aden, endroit qui est infesté par l’activité des pirates. Ces derniers ne répondent pas aux stéréotypes véhiculés par les récits épiques des corsaires et des flibustiers, mais sont organisés en véritables structures professionnelles qu’il a fallu comprendre pour pouvoir anticiper et ainsi dissuader de s’intéresser de trop près au bateau plein de technologie qu’est PlanetSolar.

La conférence a été très appréciée par les participants et a été suivie d’un cocktail dînatoire qui a permis d’approfondir les nombreuses questions qui ont résultées de ce passionnant exposé.

Quelques mots sur le bateau en lui-même:

PlanetSolar est le plus grand navire fonctionnant uniquement à l’énergie solaire et fut le premier à réaliser un tour du monde à la force de cette énergie renouvelable. Il est ainsi depuis 2016 l’ambassadeur de la Fondation Race for Water, qui l’opère comme plateforme de démonstration et de recherche dans sa lutte contre la pollution plastique des océans.